Le Gaufrier

Le Gaufrier : Guide d’achat, meilleures offres et recettes gourmandes

Bienvenue sur Le Gaufrier !

Le Gaufrier, c’est la référence de la gaufre à la française ! Salée ou sucrée, nous vous apportons toutes les clés pour réaliser une gaufre sur mesure et à votre image. Et puisque chaque gaufre à son gaufrier, nous vous présentons ici les différents modèles de façon à ce que, quelle que soit votre envie, elle soit réalisée !

Ce guide à pour objectif de vous apporter toutes les réponses à vos interrogations en matière de création (recettes, différents usages, idée repas, etc.), mais aussi en matière d’achat : trouvez le meilleur prix du gaufrier qui correspond à vos besoins et à vos envies !

Pour que vous soyez incollables lors de vos goûtés entres amis sur le sujet des gaufres, nous parlerons également de l’histoire des gaufres depuis leurs création ainsi que des anecdotes gourmandes de nos crêpes à trous préférés !

gaufrier gaufres gourmandes

Guide : bien choisir son gaufrier

A chacun son moule à gaufre ! Petites ou grandes gaufres, petit ou gros budget, nous verrons que peu importe vos envies et vos moyens, laissez vous entraîner par notre guide pour trouver un « gaufrier à votre palais » !

Pour commencer, sachez qu’il existe de très nombreux modèles de gaufriers. Grâce à cette diversité et au delà des divergences de prix, vous pourrez créer des gaufres rondes, carrés, petites, grandes, etc. En bref, vous pouvez personnaliser vos gaufres en fonction de vos envies ! De nombreux modèles de gaufrier proposeront également plusieurs moules de façon à pouvoir réaliser différents modèles de gaufres avec le même appareil. Aussi, nous verrons qu’un gaufrier peut, dans la major partie des cas, s’improviser en grill ou en appareil à croque monsieur !

Enfin, nous verrons qu’il existe deux grands types de gaufriers : les modèles professionnels et les modèles grand publique. Si les appareils dits « professionnels » sont généralement plus onéreux, il n’est pas impossible que vous, madame ou monsieur tout le monde, vous craquiez pour la performance et la saveur de ces gaufres.

Gaufrier pic toque

Gaufrier : Les différentes gammes

Les gaufriers d’entrée de gamme : des prix corrects pour un résultat très convainquant

Il existe de très nombreux modèles dits « d’entrée de gamme », mais peu qui qui permettent d’allier des petits prix à des performances convaincantes ! Il faut donc être attentif à biens sélectionner le bon appareil, sinon quoi, vous risquez de ne pas être conquis par votre acquisition.

Nous avons sélectionné pour vous différents gaufriers que nous vous recommandons si votre budget est serré. S’il s’agit pour vous d’une découverte ou que vous n’êtes pas un accro aux gaufres parfaites du dimanche après-midi, ces modèles feront largement l’affaire. Nous avons précédemment évoqué les gaufriers offrant la possibilité d’inter-changer les moules de façon à obtenir des résultats différents selon vos envies. Si généralement une seule et unique forme de gaufre n’est possible avec les appareils d’entrée de gamme, vous aurez cependant accès à deux autres moules vous permettant de faire des croques monsieur et de griller des ingrédients.

Notre coup de cœur dans cette catégorie « gaufrier à petit prix »

Modèle Aigostar Rubik, en voici un rapide aperçu :

Appareils haut de gamme, la qualité semi-professionnelle pour un résultat impeccable à la maison

Nous montons en gamme avec des gaufriers généralement issus de marques connues (telles que Tefal, Lagrange, etc.) qui proposent des appareils souvent plus performants (gain sur le temps de cuisson) et qui génèrent un résultat proche des appareils professionnels  !

L’avantage lorsque l’on fait confiance aux grands fabricants d’électroménager, c’est de synthétiser une grande puissance en recherche et développement dans un appareil de cuisine. Vous devrez cependant vous affranchir d’un prix souvent supérieur à celui pratiqué par les marques moins cotées. Nous vous proposons donc, là encore, de faire le trie à travers les offres qui paraissent alléchantes sur le papier et celles qui valent réellement le coup. Car vous remarquerez , comme dans la plupart des secteurs, que les fabricants de gaufriers ont tendance à mettre en avant leurs produits en ne mettant en avant que les qualités ! Voyez donc ce que cela donnerait avec un avis objectif à travers notre sélection.

Là encore, nous mettons en avant notre modèle coup de cœur de cette catégorie « semi professionnelle »

Le gaufrier TEFAL Snack Time Happiness dont voici l’aperçu :

Appareils haut de gamme, la qualité semi-professionnelle pour un résultat impeccable à la maison

« Fini les blablas, bonjour les résultats » 

Nous y voilà, si vous êtes un professionnel et que vous souhaitez le meilleur pour vos clients, ou encore si vous êtes un particulier qui souhaite réussir ses gaufre à la perfection pour frimer devant les parents des amis de votre fille (ou fils), vous êtes au bon endroit !

Ces appareils professionnels proposeront généralement certaines options non présentes sur les modèles précédemment présentés (plusieurs moules pour des gaufres différentes, système rotatif, etc.). De plus vous aurez la garanti de la rapidité, puisque certains modèles peuvent monter à une puissance de 1400W (contre 700W pour les modèles plus basiques), ce qui vous permettra aisément de réaliser des gaufres de type « américaines » (plus petites) mais surtout belges (plus grandes) qui nécessitent un appareil de haute qualité pour la cuisson.

Bien évidemment, si les gaufriers de maisons ne coûtent que rarement plus de 100€, vous pourrez voir le peux exploser avec certaines modèles professionnels. A travers notre comparatif (accessible via le bouton ci-dessous), plus question de se tromper ! Si vous souhaitez acquérir un gaufrier professionnel, vous trouverez chaussure à notre pied selon vos moyens et vos envies !

Comme pour les deux catégories précédentes, je vous présente notre coup de cœur en matière d’appareil professionnel

Le modèles Krups Gaufrier Professional A12 :

gaufrier minuteur

Les différentes options des gaufriers

Selon les modèles, les appareils peuvent proposer de nombreuses option. Les modèles haut de gamme peuvent facilement cumuler les fonctions, ce qui vous permettra finalement de réaliser différents types de gaufres selon les réglages.

Contrairement aux idées reçues, certaine modèles d’entrée ou milieu de gamme peuvent aisément être munies de fonctions tels de les plaques interchangeables, un système rotatif ou encore une variation de puissance selon les besoins. Dans cette rubrique, nous allons donc prendre en considération ces options proposées par les nombreux gaufriers présents sur le marché, mais nous allons aussi votre tenir compte de votre budget ! De cette façon, vous pourrez faire votre choix plus facilement.

Option multi-plaques

Une grande partie des gaufriers proposent cette option « multi-plaques ». Elle comprennent la plupart du temps un moule à gaufre (tant qu’à faire), une plaque pour la cuisson des croques-monsieur ainsi qu’une plaque de type « grill » qui permet la cuisson de la viande (la plupart du temps) ou des légumes. La qualité de cette option est principalement définie, par 3 facteurs : la taille des moules, la puissance de votre appareil et la qualité des plaques.

La taille des moules, en lien direct avec la taille du gaufrier lui-même, doit être adéquate si vous souhaitez utiliser les trois fonctions. La plupart des appareils seront sur une taille dite « standard », notez cependant qu’elle peut varier selon la gamme de votre gaufrier. Vous verrez également que certaines modèles ne proposeront de réaliser qu’une seule gaufre (ou croque-monsieur) à la fois. Encore une fois, attention au choix que vous ferez selon vos besoins.

La puissance du gaufrier est l’un des élément clé de la qualité de votre appareil. Nous ne nous étalerons pas sur le sujet ici puisqu’une rubrique dédiée et complété est disponible plus bas (voir les détails concernant la puissance des appareils). En résumer, plus votre modèle sera puissant, plus il sera facile de réussir les différentes recettes avec les moules en question. Si les gaufres et les croques-monsieur peuvent cuire avec peu de puissance, le mode grill ne pourra cependant pas saisir la viande de façon optimale si la puissance de votre appareil est trop bas.

la qualité des plaques est facilement identifiable par un facteur clé : les ingrédients collent-ils ou non ? La plupart des gaufriers de marques reconnues sont munies d’une surface anti-adhésion très efficace. Souvent, ça sera sur ce point que les modèles bas de gamme feront un aveux de faiblesse puisque leur surface aura potentiellement besoin d’huile pour ne pas coller. Il s’agit d’un point essentiel à prendre en compte puisque les gaufres seront les premières à empathie du manque d’anti-adhésion sur les modèles concernés.

Place au concret avec notre sélection coup de cœur dans cette catégorie des gaufriers multi-usages. Pour plaire à tous les budgets, nous vous présentons deux modèles : Le premier de chez Lagrange et le second, une nouveauté de chez Triomph.

Les différences de puissances entre les appareils

La puissance de votre gaufrier est un élément auquel vous devez absolument prêter attention lors de votre achat. Vous remarquerez de grosses différences selon les modèles, puisque cette puissance pourra varier de 700w à 2000w.

Souvent directement liée à la gamme de votre futur modèle, la puissance déterminera deux choses : la vitesse de cuisson et la qualité de votre gaufre. Pour prendre un exemple plus concret, c’est comme faire un gâteau avec un four : si celui-ci ne monte qu’à 120°, vous vous priverez d’une grande partie des recettes. En revanche, si votre four monte à 400°, le champ des possibles sera nettement plus élevé et la qualité se fera ressentir instantanément par vos papilles !

Nous noterons cependant que rares sont les gaufriers « abordables » qui montent à 2000w. Cela-dit, c’est comme pour l’achat d’un four, tout le monde n’a pas nécessairement besoin d’un four qui monte à 400°. La plupart des gens seront satisfait avec un fou montant 280°, comme avec un appareil à gaufre de 1200w de puissance.

La majorité des modèles ont une puissance comprise entre 750w et 1400w. C’est tout à fait suffisant pour une utilisation efficace à la maison et cette puissance moyenne vous permettra de faire des gaufres de qualité, sans vous ruiner lors de l’achat de votre matériel. Pour les grands fans de gaufres, n’ayez crainte, nous nous effectuerons de vous proposer des modèles très puissant à des prix compétitifs.

Voici 3 exemples de modèles de puissances respectivement correcte, bien au dessus de la moyenne et au sommet de la puissance.

Pour conclure, nous remarquons que la puissance des modèles plus haut de gamme est réglable. Cette option va de paire avec la possibilité de faire différentes recettes de gaufres. En effet, nous verrons plus loin dans cet article que de nombreuses variétés de gaufres existent, demandant des réglages parfois spécifiques disponibles sur ce type de gaufrier (cliquez ici pour accéder aux différents types de gaufres).

gaufrier saladier gourmand

Gaufre : les différentes tailles et formes

Êtes-vous plutôt gaufres arrondies, rectangles ou carrées ? Quelle que soit votre préférence, je vous rassure : vous trouverez votre bonheur ! Si rares sont les appareils qui permettent de passer de la gaufre carrée à arrondie, vous pourrez parfois passer de la gaufre à la gaufrette. Aussi, les différents modèles proposent un format souvient prédéfinit : arrondi, carré ou rectangle. La gaufre « de base » étant rectangle, la major partie des gaufriers proposeront ce format.

Dans cette rubrique, nous allons faire le tour des format originaux que nous proposent les différents fabricants !

Les gaufres rectangles : c’est le format le plus classique ! La recette de la gaufre rectangle à été déclinée de très nombreuses fois et les recettes sont multiples. Nous verrons dans une partie suivante les différentes recettes de gaufres ainsi que les appareils qui permettent, selon le réglage, la fabrication de plusieurs spécialités !

La majorités de modèles sur le marché vous permettront donc de réaliser ce grand classique qu’est la gaufre carrée ! Passons donc aux formes plus originales.

Les gaufres carrées : C’est bien le numéro 2 de la catégorie. Souvent, plus qu’un trait d’originalité, il s’agit d’une question pratique puisque ce format carré permet au gaufrier d’être plus compact. Ce format de gaufrier prend donc généralement moins de place que son grand frère réalisant des gaufres rectangles. La plupart des achats de ce modèle n’est d’ailleurs pas nécessairement volontaire puisque la différence sur les images de présentation passe parfois inaperçue.

Les gaufres arrondies : Nous commençons à attaquer une catégorie de gaufre nettement moins populaire ! Parfois utilisée par les restaurateurs pour sa touche originale (et le gain de matière première), cette forme ronde sur la moitié de la gaufre peut aussi être adoptée par les particuliers en quête de différenciation (ou juste pour la style). Nous noterons que cette catégorie de gaufre se décline en deux formes : les gaufres totalement rondes (réalisées par un petit gaufrier 1 gaufre ou un très gros gaufrier 2 ou 4 gaufres) et les semi-rondes (réalisées généralement par 4 dans un appareil compact qui scinde un grand rond en 4 gaufres bien distinctes).

Les gaufres « cœur » : Pour des dimanches matin glamour ou un événement particulier, certains modèles de gaufrier proposent une forme bien originale qu’est le cœur ! Cette forme, en plus d’être atypique, s’avère ergonomique puisque nous remarquons que la place qu’occupe chaque gaufre dans l’appareil est relativement bien optimisée. Mignonnes et pratiques, n’hésitez plus si votre cœur est séduit par ce format romantique !

Dernière mise à jour le 2021-11-27 at 01:39

Dernière mise à jour le 2021-11-26 at 20:30

Gaufrier : Les recettes gourmandes

« A chaque gaufrier sa (ou ses) recette(s) ! »

Que vous soyez plutôt sucré ou salé, Nutella ou ou confiture, vous trouverez forcément une recette qui vous convient ! Il existe de très nombreuses déclinaisons des gaufres que vous pourrez cuisiner pour un désert, mais aussi pour un repas ! Nous allons également voir qu’il est possible de créer des gaufres simples sur lesquelles nous ajouterons de la garniture, mais aussi des pâtes qui intégrant directement des petits suppléments les rendant toujours plus succulentes !

Et puisque chaque gaufre est différente; nous verrons que le champ des possibles peut nécessairement s’élargir selon l’appareil que vous aurez choisi ! En avant pour la partie la plus gourmande de ce guide !

Le grand classique : les gaufres sucrées

Quel bonheur rien que de se l’imaginer : au Nutella, à la confiture, au beurre de cacahuète, au miel, accompagné de chantilly et parfois tout cela en même temps (bon ok.. ça fait un peu beaucoup) ! Quoi qu’il en soit, nous verrons dans cette rubrique les plus grands succès de recettes de gaufres qui, j’imagine, ne tarderont pas à finir dans vos assiettes !

Recette classique, rien de plus simple

Exemple pour environ 20 gaufres :

  • de la farine (300g),
  • du sucre (45g),
  • du beurre (30g),
  • des œufs (4),
  • du lait (35cl),
  • des pincées de sel (2),
  • un sachet de levure (1).

(1) Commencer par vous munir d’un saladier, ajoutez-y la farine, le beurre (fondu ou ramolli), la levure les jaunes d’œufs et mélangez bien le tout pour ne plus avoir de grumeaux ! (2) Faites monter les blancs en neige, mais avant cela, ajoutez-y le sel, puis mélanger le tout délicatement avec votre préparation. (3) Faites confiance à votre nouveau gaufrier que vous pouvez badigeonner de beurre entre chaque cuisson !

Nous y sommes ! En 20 minutes, vous avez réalisé une recette des plus rependues que vous pouvez désormais accompagner avec votre garniture préférée. Avec un gaufrier digne de ce nom, l’échec est proche de 0 !

Recette classique, rien de plus simple

Un peu de travail supplémentaire (exemple pour garnir vos 20 gaufres) :

  • Faire des gaufres (recette précédente)
  • du chocolat noir (200g)
  • de la crème liquide (12cl)

Préparez d’abord les gaufres (comme énoncé dans la paragraphe précédent).

Ensuite, vous devez (1) rapper votre chocolat dans un saladier. (2) Faire chauffer vos 10cl de crème à feu doux. (3) Quand votre crème frémis, ajoutez-la à votre chocolat et mélangez jusqu’à obtenir une sauce homogène. (4) Versez votre mélange sur les gaufres déjà prêtes. Cette recette est meilleure lorsque les gaufres sont mangées rapidement !

Voila, le tour est joué, et vous passez déjà pour un véritable professionnel pour avoir revisité la recette des gaufres au chocolat ! Pour aller plus loin et découvrir nos nombreuses recettes et garnitures, je vous invite à vous rendre sur la page de nos recette gourmandes de gaufres sucrées (suivre le bouton ci-dessous).

gaufrier sel

Moins connu mais tout aussi efficace : les gaufres salées !

Bien moins populaire, les gaufres salées représentent une belle idée de repas original qui peuvent être, au même titre que les pizzas ou les galettes, employé avec des recettes très diverses. L’avantage est donc de pouvoir adapter cette recette en fonction des goûts de chacun. Aussi, vous remarquerez à travers les nombreuses recettes que nous vous proposons qu’il s’agit d’un repas facile à réaliser et très économique.

Il existe deux façons de cuisiner les galettes salées : Les gaufres salées à garnir (par la suite comme une pizza) et les gaufres salées avec des ingrédients à la cuisson (comme une quiche par exemple).

Les gaufres salées avec garniture après cuisson

Quelle que soit la façon dont vous ajoutez votre garniture, il vous faudra basiquement une recette de gaufre « neutre » et non sucrée qui vous permettra, au même titre que les pizzas, d’ajouter par la suite la garniture de votre choix. Voici une recette très classique de gaufre neutre :

Recette de gaufres non sucrées (pour environ 20 gaufres) :

  • de la farine (250 g)
  • des œufs (5)
  • du lait demi-écrémé (260 ml)
  • de la levure chimique (1 sachet)
  • d’extrait de vanille liquide/poudre (1 cuillère à café)
  • de l’huile de tournesol (4 cuillère à café)
  • une pincée de sel (1)

(1) Vous devez commencer par mélangez la farine, le sel, la levure et incorporer les jaunes d’œufs (mettez les blanc dans un saladier) puis ajoutez l’huile. (2) Faites chauffez légèrement votre lait puis ajoutez le progressivement ainsi que la vanille en mélangeant. Vous pouvez alors laissez reposer environ 1h (facultatif). (3) Montez les blancs en neige avant de l’ajouter à votre pâte.
Enfin, faites cuire vos gaufres avec votre gaufrier flambant neuf !

Nous rappelons qu’il est nécessaire de ne pas terminer la cuisson si vous souhaitez la passer au four pour cuir les ingrédients sur la gaufre, attendez simplement qu’elle gonfle et mais pas qu’elle roussisse (les gaufriers réglables en puissance peuvent gérer la cuisson si vous le programmez).

Ensuite, deux options s’offrent à vous : soit vous remettez votre gaufre au four pour que la garniture cuise comme sur une pâte à pizza (la gaufre ne doit alors pas aller au bout de sa cuisson dans votre gaufrier), soit vous réalisez votre préparation en parallèle ce qui vous permet  d’être certain de ne pas « trop cuire » la gaufre avant de la servir.

Si vous choisissez l’option B (c’est à dire de préparer vos ingrédients en parallèle), vous pourrez cuir normalement votre gaufre.

Il s’agit alors d’une véritable pizza avec un pâte à gaufre (donc bien épaisse) sur laquelle vous pouvez mettre ce que vous voulez. Le mariage est excellent en entrée avec du saumon fume, en en plat avec du formage.

Quoi qu’il en soit, l’avantage de cette recette, c’est qu’elle n’exige pas d’avoir un gaufrier trop « haut de gamme » puisque les ressources nécessaires en terme de puissance sont similaire à la réalisation de gaufres salées.

Vous pouvez retrouver l’intégralité de nos recettes salées via le lien ci-dessous.

Les gaufres salées avec la garniture intégrée :

La méthode la plus rependue pour la réalisation de gaufres salées reste celle-ci : intégrez les éléments à votre pâte pour tout cuir… directement dans votre gaufrier !
Une recette qui fait penser au cake ou à la quiche, les recettes seront d’ailleurs globalement similaires. Nous noterons cependant que, parfois, il sera nécessaire de pré-cuir certains ingrédients, puisque la cuisson dans le gaufrier est relativement courte.

Voici un exemple de recette très classique de gaufre salée intégrant les ingrédients pour la cuisson :

  • gaufres salées jambon/gruyère
  • farine (200 g)
  • lait (30 cl)
  • œufs (3)
  • beurre (50 g)
  • gruyère râpé (100 g)
  • jambon blanc (2 tranches)
  • sel (2 pincées)
  • poivre (2 pincées)

(1) Commencez par chauffer le lait à la casserole, il faudra le retirer du feu avant qu’il ne bout avant d’ajouter le beurre en morceaux. Une fois que le beurre est fondu, réservez cette préparation.
(2) Versez la farine dans un saladier, ajoutez-y d’abord les œufs, mélangez, puis continuez de remuer avec votre fouet en versant progressivement le lait et le beurre.
(3) Finissez par ajouter le gruyère et le jambon préalablement coupé. Mettez alors votre gaufrier en marche, huilez-le (les gaufres salées collent généralement plus que les gaufres sucrées) et attendez que la gaufre soit légèrement dorée avant de la servir.

Cette réalisation prend très peu de temps, le résultat est souvent un grand succès et l’idée est perçue comme originale. Une salade verte en complément est la bienvenue.

Pour terminer cette rubrique, nous avons sélectionné pour vous un modèle très polyvalent qui vous permettra de réussir à merveille tous les types de gaufres (sucrées et salées) ainsi que leurs déclinaisons, avec le modèle Krups Professional A12 (FDD95D).

gaufrier couverts

Gaufre et gaufrier : histoire, origine et différents types

De Lille, Bruxelles ou Liège ? C’est la question que se posent tous les passionnés de gaufres (autrement dit les gourmands…) ! Il s’agit effectivement des 3 types de gaufres les plus connues et chaque ville défend ses couleurs. Elles ont chacune leur particularité et leur histoire propre, la façon de faire de chacune d’entre elle est également un aspect important lorsque vous souhaitez varier les plaisirs. Leur origine, quant à elle, leur est logiquement commune. Pour faire le trie entre spéculation et réalité, faisons un petit pas en arrière. Sans plus attendre, découvrons ensemble l’origine et la particularité de ces trois gaufres emblématiques qui, vous vous en doutez, ont chacune leur gaufrier adapté !

Un peu d’histoire

En étymologie on appelait dans les années 1180 « walfre »  une pâtisserie fournie en petites cellules dont la cuisson s’effectuait entre deux plaques. Il s’agit à l’époque d’un repas prisé par le peuple puisque l’ancêtre du gaufrier ne demandait que de l’eau, de la farine et du sel pour réaliser ce que nous appelions walfre. A cette époque, et selon les dires, l’origine de la gaufre serait inspirée de la crêpe (donc française) mais aurait émergée en Belgique, à Bruxelles !

Aux alentours des 1430, c’est le « Compte de la bonne maison des Ladres« , institution en charge de référencer les ustensile de cuisine, qui répertorie le fer à « waufres ». Pendant ce temps, les parisiens employaient l’orthographe « gauffre » alors que le célèbre Jean Nicot lui donnait le nom de « goffre », dont la prononciation était la même mais l’orthographe différente. Ce n’est qu’en 1976, lors de la création de sa 4ème édition, que le Dictionnaire officiel de l’Académie française, décide de remplacer « ff » par un seul « f » pour donner l’orthographe que nous connaissons : gaufre.

L’histoire de la gaufre et de ce que l’on appelle aujourd’hui le gaufrier est donc culturellement encré dans le passif pâtisser français, malgré une émergence probable en Belgique. Aussi, de nombreux nom ont été empruntés pour désigner l’appareil à gaufre puisque les termes employés peuvent encore être utilisés sous les formes suivantes : « challe », « waffier » (issu du terme d’origine et de la traduction anglaise), « fer à gaufre », « moule à gaufre » ou « gaufrier ». Ce dernier mot « gaufrier » s’avère à l’évidence le mot le plus employé par la langue française.

Les types de gaufres aujourd’hui

Nous avons référencé 38 « type de gaufres » qui se déclinent bien souvent par pays. Si la France à lancé la mode, le monde entier aime à adapter sa recette locale, ce qui n’est pas très étonnant étant donné les différences culturelles du patrimoine culinaire de chacun. Voici les 3 gaufre les plus connues à travers le monde (qui sont d’ailleurs très proches) :

Les gaufres de Bruxelles

Il s’agit de la gaufre la plus classique, elle se réalise avec de farine (de blé), du lait, de la levure, du sucre brun et vanillé, de l’eau eau, du beurre et  dans l’idéale, de levure fraîche (qui reste facultative). Sa mesure est de 12 cm sur 13 cm, ce qui lui donne un aspect final entre la gaufre carrée, légèrement rectangulaire. La cuisson originale indique qu’il soit nécessaire de posséder un gaufrier rotatif de façon à ce qu’elle puisse obtenir une cuisson homogène des deux côtés. Cette gaufre d’origine bruxelloise doit se démarque grâce à une texture fois légère, son côté très croustillante et son goût sucré.

Les gaufres de Liège

La recette de la gaufre liégeoise est relativement similaire à sa consœur bruxelloise. Elle tien son originalité de ses perles de sucres (qui sont issus de deux morceaux de sucres fragmentés grossièrement) et de sa forme ronde/ovale aux bords aléatoires qui nécessite donc un gaufrier bien particulier. La proportion de sucre vanillé est également accentué à l’instar de sa voisine belge. Lors de la dégustation, les cristaux de sucres sont très remarquables et sa teneur en sucre est, elle aussi, plus accentuée offrant un goût et une texture unique.

Les gaufres de Lille ou gaufre flamande

Notre gaufre « à la française » note également de nombreuse similarités avec ses deux concurrentes du plat pays. Les français auront tendance à monter les blancs en neige de façon plus régulière pour palier à la légèreté perdue due à la cuisson. Bien souvent plus fine et de plus petite taille, Le gaufrier français, aussi appelé «fer à oubli», porte son nom du fait de ne pas exiger une rotation pendant la cuisson. Il suffit donc d’insérer la pâte dans le gaufrier et d’attendre la levée automatique de la pâte.

 

Avant d’introduire la liaison entre la gaufre et son gaufrier (ou plutôt les trois), voici, comme vous l’attendiez, notre sélection de gaufrier en fonction du type de gaufre que vous souhaitez réaliser. Lilloise, bruxelloise ou liégeoise ? Vous n’avez plus qu’à faire votre choix !

Dernière mise à jour le 2021-11-27 at 01:39

Dernière mise à jour le 2021-11-27 at 01:39

A chaque origine, son gaufrier !

Si les gaufriers dédiés à la réalisation de gaufres lilloise ou bruxelloises courent les rues, il est cependant plus rare de trouver des gaufriers de type liégeois ! Leur côté arrondi et irrégulier n’est d’ailleurs pas dû entièrement à la forme du gaufrier mais il s’agit généralement de plaques larges sur lesquels le design de chaque gaufre peut varier. Autrement-dit, c’est vous qui décidez de la forme.

Nous avons déjà évoqué globalement les particularités de chaque appareil dans la partie précédente, c’est pourquoi nous allons rapidement résumer ces dernières dans cette rubrique pour évider de répéter nos dires !

Le gaufrier bruxellois

Souvent puissant et relativement grand, il à la particularité d’être rotatif pour permettre à la gaufre une « cuisson parfaite ». Certainement le modèle le plus populaire chez les professionnels, il s’avère également que le gaufrier bruxellois rencontre un franc succès auprès des utilisateurs lambda qui souhaitent une résultat proche de la perfection.

Le gaufrier liégeois

Si la gaufre liégeoise est très populaire (notamment dans la grand distribution qui se l’est approprié en de nombreuses déclinaisons), il est cependant moins fréquent de trouver dans la cuisine d’un français. La forme ronde de la gaufre est en effet un frein puisqu’il est rare de trouver un modèle de gaufrier qui propose une optimisation de l’espace de cuisson.

Il sera néanmoins présent en plus grande quantité chez nos voisins belges et chez certains français, inconditionnels fans de gaufre en tous genre.

Le gaufrier lillois

Il s’agit du gaufrier de loin le plus populaire dans les cuisines françaises ! Ces modèles sont les plus simples d’utilisation du fait de la cuisson « passive » qui ne nécessite pas d’action (contrairement à la plupart des gaufriers bruxellois). L’espace de cuisson est, à l’instar des modèles liégeois, tout a fait optimisé puisque la gaufre occupe tout l’espace en question.

Enfin, une grande partie de ces gaufriers « à la française » proposent des plaques convertibles, un détail non négligeable puisque ces plaques permettent généralement la réalisation de croques monsieur, une grande spécialité hexagonale !

Résumé – Comment choisir son Gaufrier ?

Pour ceux qui n’auraient pas eu le courage de suivre le guide complet, pas d’inquiétude, voici un bref résumé qui vous permettra quand même de choisir votre gaufrier comme un chef ! Que vous souhaitiez ne faire que des gaufres ou que vous soyez également adepte du croque monsieur, vous trouverez forcément votre bonheur ! Voici les 3 commandements du gaufrier.

1- Des croques, ton gaufrier fera (ou pas)

Le premier critère est effectivement de savoir si vous souhaitez un gaufrier « hybride » qui vous permettra de faire des croques monsieur et parfois griller de la viande, ou simplement de faire des gaufres. Nous avons identifié 3 types de gaufriers (le lillois, le bruxellois et le liégeois), seul le gaufrier lillois (à la française) vous permettra la réalisation de ces 3 recettes. Les deux autres n’auront, en règle générale pas cette option, mais proposeront une forme différente ou une qualité parfois supérieure en contrepartie.

2- Plus cher ton gaufrier bruxellois sera (qualité et puissance)

Si le gaufrier français propose une cuisson simple et sans intervention, la qualité des gaufres réalisées avec un appareil bruxellois est généralement d’avantage appréciée du fait de la cuisson homogène (possibilité de le retourner).

Il est également important de prendre en considération la puissance et la qualité de l’appareil. Si un mauvais gaufrier prendra jusqu’à 8-10 minutes pour la réalisation d’une tournée de gaufre, les matériaux utilisées peuvent aussi accrocher la gaufre lors de la cuisson. Il faut donc être attentif à la puissance (qui va généralement de 700w à 2000w) et la qualité du matériel (les grandes marques proposent des surfaces qui ne collent pas).

Un gaufrier professionnel (à partir de 120€ et jusqu’à 500€ en moyenne) pourra également corréler qualité, puissance et ergonomie pouvant aller jusqu’à la réalisation de 4 gaufres simultanées.

3- Des gaufres spéciales tu réaliseras (…ou toujours pas)

Si les gaufres bruxelloise auront tendance à être plus grandes et à se rapprocher de la forme carré, les gaufres lilloises seront plutôt moins épaisses et rectangulaires. Certaines gaufriers proposeront aussi la réalisation de formats spéciaux (cœurs, semi-rond, etc.), mais la plus connue des gaufres biscornue est bien la liégeoise !

En effet, la forme légendaire et la texture due à sa recette particulière de la gaufre de Liège est réputée pour son goût et son originalité. Souvent accompagnée de morceaux de sucres et parfois même de chocolat, il vous faudra un appareil bien particulier pour faire « les mêmes à la maison ».